First-time posters: please review the site's moderation policy

Bonjour,

Je parle couramment 3langues: chinois, arabe et français. L'anglais est assez fluide, mais á perfectionner. Ma question est la suivante. Etant passionnee par les langues et les cultures, j'aimerais devinir interprète de conférence. Ma combinaison sera alors: Fr(A); Allemand, chinois, arabe (B); espagnol et anglais (C). Je viens de commencer l'espagnol pour continuer avec l'allemand un peu plus tard. Je me pose beaucoup de questions puisque la plupart des interprètes n'ont pas une combinaison aussi riche. Je suis curieuse et pour vous dire, je ne veux pas privilégier une langue plus qu'une autre;même si, en les classant dans la combinaison de A à C je le fais déjà. Mais, à mes yeux, elles sont toutes belles. En les parlant, je sais le travail que j'ai sûr fournir, le lien que j'ai noué avec elles, avec leurs cultures et ces gens rencontrés. Bref, ne voulant paraître ridicule, je veux travailler avec toutes les langues que j'ai appris, et que j'apprends encore. La quantité de travail ne me fait pas peur au contraire.

Toutes vos critiques, conseils et bien sûr encouragements sont les bienvenus. Merci de m'avoir lu.

Cordialement.

Layaa

asked 19 Feb '16, 16:42

layaa2006's gravatar image

layaa2006
21113

To JuliaP

Thank you very much for your encouragement. It is very helpful!

À Gaspar

Merci pour votre analyse. Je tiens à présicer que je suis actuellement en Droit. Je compte me présenter en école dans trois ans au minimum. Je pense avoir le temps de faire mûrir mes langues.

Merci encore

(22 Feb '16, 11:11) layaa2006

Dear Layaa, Thank you for your heartfelt and poetic description of the languages you speak and what they mean to you. I can certainly understand you, as the few I speak well have certainly opened up new worlds to me too.

What I understand from your question is that you love languages for themselves, love using them and learning them, and admirable goal. However, maybe not for a professional interpreter. For me, even though I love the languages I speak (and I don't think you can speak one at a very high level without really loving it), what I really love is helping people from different cultures understand each other.

If you are passionate about helping people communicate, then maybe you should think about interpreting, in which case do some research on what we do and how we do it, so you can understand why we have so few languages in our working combinations compared to you.

If, on the other hand, you are passionate about the languages themselves, then why not look elsewhere for work, somewhere that will allow you to speak as many of the languages as you have, to learn many new ones, to travel, to communicate with other cultures, etc.? You could work in education, journalism, travel writing, professional storytelling, international finance, your country's Ministry of Foreign Affairs, or Ministry for International Trade, travel agencies, tour guiding,... There are many possibilities out there for someone who loves languages - the world is yours.

permanent link

answered 20 Feb '16, 19:39

JuliaP's gravatar image

JuliaP
2.9k249

1

Je me permets de suggérer aussi la profession de linguiste : quand on est amoureux des langues, c’est une des voie possibles, et celle-là mène à des questions passionnantes qui vont de la manière sauvegarder des langues menacées aux études sur le cerveau en passant par une multitude d’autres sujets (grammaire, lexicographie, histoire, etc.). Je ne suis pas très bien renseigné sur les perspectives professionnelles extra-universitaires (sûrement mauvaises, j’imagine) mais c’est certainement un parcours d’étude aussi stimulant que l’interprétation (bien qu’extrêmement différent).

(21 Jun '16, 20:33) mflorian

Je parle couramment 3langues: chinois, arabe et français. (...) Je me pose beaucoup de questions puisque la plupart des interprètes n'ont pas une combinaison aussi riche.

Il y a déjà sur ce site pas mal de discussions qui vont esquisser quel est le niveau à avoir, tant en connaissances linguistiques que culturelles pour pouvoir qualifier une langue de langue B.

Pour résumer, entre "parler couramment" au sens où l'entendent les profanes et avoir un B, il y a souvent un fossé de la taille du Grand Canyon. Même en étant parfaitement bilingue, en ayant grandi et été scolarisé à cheval entre deux cultures et deux langues, il est rare que le niveau d'une langue B soit acquis et nécessitera des années d'ajustement.

Le niveau C1/C2 du CECR ne constitue pour les interprètes souvent que l'équivalent d'une langue C... dans le meilleur des cas. Le niveau à avoir est tel qu'il n'est pas mesuré par les classifications usuelles.

Aussi, les langues demandent un entretien permanent non négligable. Qui trop étreint mal embrasse.

permanent link

answered 20 Feb '16, 06:30

G%C3%A1sp%C3%A1r's gravatar image

Gáspár ♦
6.7k141829

edited 20 Feb '16, 12:39

Your answer
toggle preview

Follow this question

By Email:

Once you sign in you will be able to subscribe for any updates here

By RSS:

Answers

Answers and Comments

Markdown Basics

  • *italic* or _italic_
  • **bold** or __bold__
  • link:[text](http://url.com/ "title")
  • image?![alt text](/path/img.jpg "title")
  • numbered list: 1. Foo 2. Bar
  • to add a line break simply add two spaces to where you would like the new line to be.
  • basic HTML tags are also supported

Question tags:

×480
×76

question asked: 19 Feb '16, 16:42

question was seen: 1,732 times

last updated: 21 Jun '16, 20:33

interpreting.info is a community-driven website open to anyone with questions and/or answers about interpreting, i.e. spoken language translation

about | faq | terms of use | privacy policy | content policy | disclaimer | contact us

This collaborative website is sponsored and hosted by AIIC, the International Association of Conference Interpreters.