First-time posters: please review the site's moderation policy

Bonjour,

Je m'appelle Louise j'ai 18 ans je passe à la rentrée prochaine en terminale Littéraire, option langue approfondie en espagnol. Ce qui me ferait un joli coefficient de 8 au baccalauréat enfin bref, ceci pour dire que j'ai vécu de mes 8 à 11 ans en Espagne, dans une école espagnole poussée par mon père qui travaillait dans ce pays à cette époque. Depuis je suis passionnée par les langues, je comprends parfaitement l'arabe, le polonais, l'italien et l'anglais. J'ai un bon niveau en anglais qu'il faut encore que je cultive. Pour mon parcours j'avais pensé à faire mes études en Espagne ou Argentine, du moins la licence en Géographie ou sciences politiques et revenir en France ou Angleterre pour faire mon master est çe le bon choix ? Ai je des chances de trouver du travail avec une combinaison A-Francais B-Espagnol et C-Anglais ? Je pensais ajouter l'italien ou le polonais ou même le portugais, je ne suis pas encore fixée.

Merci de vos avis!

asked 10 Aug '15, 05:30

Louysette's gravatar image

Louysette
41114

edited 24 Aug '15, 05:48

Nacho's gravatar image

Nacho ♦
73381532


Bonjour Louise

Moi aussi j'ai 18 ans, et j'aimerais devenir interprète. Ceci simplement pour dire que je ne suis pas un interprète professionnel et que donc ce que je vais dire n'a bien entendu aucunement la même valeur que tout ce que tu peux trouver sur ce site ou ce que un professionnel du secteur ait pu te dire. Cependant je pense que ça peut toujours être utile d'avoir l'avis de gens dans la même situation que nous, et puis au pire ca ne te feras pas de mal ca fera toujours un avis consultatif de plus ;-)

Si tu arrives à comprendre autant de langues alors améliorer ton anglais te seras chose facile (voyages, romans, corresopndants, cours particuliers, films et séries en VOST FR, etc. M'enfin ca je pense que tout ça tu le sais déjà).

Sans être un expert comme je l'ai déjà dit, ton profil me semble-t-il pourrait potentiellement intéresser à la fois l'ONU (Français, Anglais, Espagnol, Arabe : quatre des six langues officielles de l'ONU, c'est pas mal !) et à la fois l'UE avec l'anglais, l'espagnol, et puis une ou plusieurs des trois langues que tu mentionnes à la fin de ton message.

En ce qui concerne les études, en général entre la Licence et le Master si y avait à choisir ce serait plutôt le Master qui se fait à l'étranger. Enfin disons que les universités proposent plus facilement des années d'études à l'étranger en Master, tandis que généralement il y a en Licence davantage de choses comme Erasmsus. Mais après il y a des exceptions de partout et il ne faut pas trop généraliser. Par exemple moi ma licence que je débute à la rentrée me permet de passer la L3 entière au Royaume-Uni. Alors certes c'est pas optimal mais c'est déjà mieux que Erasmus :-) Après je pense que tu dois parler de faire ton cursus entièrement à l'étranger, en t'inscrivant directement dans l'université étrangère, et si c'est ça (et que tu as le courage de le faire !) et bien c'est super ça fait beaucoup d'années à l'étranger. Ensuite, en ce qui concerne le sujet du cursus, c'est pas vraiment important parce que tout te seras potentiellement utile une fois interprète, toute culture G est bonne à prendre ! Ceci étant dit, la politique, le droit et l'économie-finance seraient apparemment les domaines les plus fréquemment rencontrés par les interprètes au cours de leur travail.

Mais bon bref toutes ces considérations étant faites, ce qui compte c'est que ce que tu fasse te plaise ! Pareil pour les langues à étudier entre lesquelles tu dis hésiter, le polonais, Italien et portugais : au-delà des réflexions rationnelles qui peuvent se faire, comme ce que je te disais avec l'ONU et l'UE, choisis celle pour laquelle tu prendras le plus de plaisir à apprendre !

Enfin, en ce qui concerne la "survivabilité" de la combinaison Fr (A), Es (B), Eng (C), je ne pourrais mieux t'aider que te conseiller d'aller jeter un oeil à la question suivante que j'avais posé sur ce site il y a quelques temps (même si certes ce n'est pas exactement exactement la même combinaison linguistique dont il est question) : Interprète FR (A), EN (B), ES (C), quelles chances de survie ?

Si ce n'est pas trop indiscret, comment cela se fait-il que tu comprennes autant de langues, si variées de surcroît ?

permanent link

answered 14 Aug '15, 20:12

Thomas's gravatar image

Thomas
1305513

1

Déjà Thomas, merci beaucoup de ta réponse qui m'a été très utile afin de faire quelques choix ! :) Je voyage énormément, j'ai ma sœur qui vit à Londres et je vais la voir très souvent et ceci améliore beaucoup mon anglais. J'ai toujours vécu dans un environnement multilingue mon père étant Franco/marocain il parle souvent l'arabe pour son travail et ayant de la famille au Maroc, j'ai en 18 ans appris à comprendre peu à peu l'arabe marocain, qui n'est malheureusement pas l'arabe classique.

En ce qui concerne les études, je reste sur le fait de partir pour la licence mais mon choix s'est porté sur Barcelone, afin de perfectionner encore et encore mon espagnol. Et après je verrais bien, juste par curiosité quelle licence et dans quelle université fais tu ta rentrée ?

Je comprends totalement ces langues grâce je pense surtout au fait de parler espagnol du moins pour l'italien et le portugais puisque cela se rapproche beaucoup, puis surtout parce que depuis petite je suis vraiment curieuse, j'ai une passion folle pour les langues que mon père m'a transmise étant donné qu'il parle 6 langues couramment. Et pour le polonais, j'ai des origines polonaises du côté de ma mère, et j'allais en vacances chez ma grand mère qui y vivait et ne parlait pas un mot de Francais j'ai dû m'adapter Ahah :) je ne le parle pas, car j'étais petite à cette époque malheureusement.

Je pense que je vais me lancer dans le polonais, je ne sais pas si cela peut-être utile mais en tout cas j'affectionne énormément cette langue et la culture de ce pays. :)

(15 Aug '15, 06:25) Louysette

Tu sais qu'à Barcelone c'est pas l'espagnol mais le catalan qui est parlé ;).

Je serai en licence bilingue de droit parcours droit français/droit anglo-saxon à l'l'UT1 (Toulouse). Pour résumer, une licence de droit mais avec plus de langues et la troisième année à l'étranger. Vu que je ne me sens pas de partir directement après le Bac en immersion totale à l'étranger :). Par contre après la licence c'est sur je ferai tout à l'étranger ! et notamment en Chine vu que j'étudie le Mandarin depuis trois ans et que j'aimerais bien m'en servir plus tard.

Et bien ! Je crois qu'on peut dire que tu as un environnement familial particulièrement riche linguistiquement et de facto propice à l'interprétation ! Le polonais est une bonne option du point de vue de l'UE, vu que il y a moins d'interprètes maîtrisant les langues des pays d'Europe de l'Est, pays rentrés dans l'Union Européenne il n'y a pas si longtemps que ça. De plus, contrairement à quelques pays comme les pays baltes, la Hongrie ou autres, la Pologne est un grand pays, donc avec potentiellement un plus grand besoin en interprétation ... Et puis pour ces langues que tu comprends mais que tu ne parles pas (Italien, Portugais), ou du moins moins que l'espagnol ou l'anglais je suppose, c'est pas dérangeant pour l'UE vu que cette dernière recherche des profils sans nécessairement avec des langues B, mais avec pas mal de langues C passives (qu'on doit comprendre parfaitement, mais dans lesquelles on est pas obligé de s'exprimer super bien, vu qu'on aura jamais à le faire : C>B ou C>A) ce qui peut potentiellement être ton cas du coup.

(15 Aug '15, 08:24) Thomas

De ce que j'ai lu sur le forum, à l'heure actuelle, l'ONU est surtout intéressé pour le russe. Donc si tu as juste EN/ES je ne pense pas que tu seras recruté. Maintenant si en plus de l'anglais et de l'espagnol, tu as le russe, là c'est bingo.

(15 Aug '15, 11:25) Sophie
1

Oui, mais c'est comme Valence, le catalan est parlé mais a l'université ou dans les écoles l'espagnol (castillano) est la langue principale. J'ai vécu à Alicante dans la communauté Valencienne si tu connais un peu, et les cours sont en espagnol par contre il y a des cours de catalan obligatoire. Et puis, le catalan n'est pas une langue très éloignée du français donc facilement compréhensible avec un peu de boulot !

Je vois, après oui partir comme ça en immersion quand tu l'as jamais fait c'est effrayant un peu mais c'est la meilleure chose qui puisse arriver afin d'apprendre les langues. Enfin moi, c'est de mon expérience, c'est dur au début c'est vrai mais le jeu en vaut clairement la chandelle puisque ça t'enrichie énormément sur tous les points et je sais que j'ai une ouverture d'esprit large depuis que j'ai vécu en Espagne. En tout cas ça ne peut être que bénéfique :)

J'ai beaucoup d'amis qui étudient le mandarin mais même si c'est un marché porteur, ce n'est vraiment pas une langue qui m'intéresse, ça viendra peut-être avec le temps.

Je multiplierai les voyages, pour moi c'est le seul et unique moyen d'apprendre les langues.

(15 Aug '15, 16:48) Louysette

Non je ne la connais pas. Mais outre les cours, corrige-moi si je me trompe, mais les gens autour de toi dans la vie quotidienne eux risqueront de parler Catalan, étant donné que, me semble-t-il, les Catalans au penchant indépendantiste (et ils ne doivent pas être excessivement rares) n'ont foi que dans le Catalan, et donc éviteront de parler en Castillan tant qu'ils le pourront. Mais enfin bon si comme tu le dis le Catalan pour nous francophones est une langue plutôt facile à assimiler, alors il n'y aura pas de problèmes :)

Oui il n'y a pas mieux pour apprendre les langues ! C'est quand le cerveau est jeune qu'il assimile le mieux les langues, je suis comme toi bien placé pour savoir que l'immersion (qui plus est pendant l'enfance) est la meilleure chose qui soit pour l'apprentissage des langues vu que j'ai moi-même également eu la chance d'habiter à l'étranger durant mon enfance. Mais ça ne m'empêche pas pour autant d'être un peu couard quant à une future nouvelle immersion :)

Le Mandarin c'est vraiment une langue à part, qui plus est couplée à une histoire singulière et une richesse culturelle à part, ce qui la rend si spéciale. Cerise sur le gâteau c'est un marché en effet très prometteur comme tu dis ! Dans l'interprétation je ne sais pas, mais en tout cas dans tout le reste, que ce soit de la traduction au commerce-business, en passant par je ne sais quel autre domaine, c'est en effet une énorme ouverture qui est en train de s'effectuer avec la Chine ; et même si je ne m'en sers pas directement pour l'interprétation, je suis sûr de pouvoir trouver quelque chose à faire avec :). On ne peut te reprocher de ne pas être curieuse au vu de toutes les langues que tu côtoies à 18 ans, peut-être je ne sais pas que ton "capital curiosité envers les nouvelles langues" est épuisé au vu de toutes les langues que tu côtoies déjà, mais je suis sûr que si tes amis te mettait le nez dans le chinois, tu finirais par adhérer à cette langue passionnante :).

(16 Aug '15, 15:40) Thomas

j'ai vécu de mes 8 à 11 ans en Espagne, dans une école espagnole poussée par mon père qui travaillait dans ce pays à cette époque. (...) je comprends parfaitement l'arabe, le polonais, l'italien et l'anglais

(...)

Je comprends totalement ces langues grâce je pense surtout au fait de parler espagnol du moins pour l'italien et le portugais puisque cela se rapproche beaucoup (...) pour le polonais, j'ai des origines polonaises du côté de ma mère, et j'allais en vacances chez ma grand mère (...) je ne le parle pas, car j'étais petite à cette époque malheureusement.

Ton entourage est probablement moins doué en langues que toi, ce qui te fait courir le risque de sur-évaluer ton niveau, à force d'avoir entendu à quel point tu étais douée. Attention tout de même à ne pas oublier humilité et relativité des connaissances. Chez le commun des mortels, on va dire qu'on parle ou comprend une langue à partir du moment où on a réussi à passer une commande au restaurant, demander son chemin dans une ville inconnue et discuter une heure de tout et de rien.

L'interprétation met la barre plus haut, puisqu'on vend un service et des compétences que le commun des mortels n'a pas. Par chez nous, tu n'entendras jamais personne dire qu'il comprend parfaitement une langue, parce qu'on sait que bien assez tôt, on se cassera les dents sur un terme technique, juridique, médical, etc. J'ai vécu la moité de ma vie dans un pays dont je ne connais toujours pas toutes les expressions idiomatiques ni tous les régionalismes. Certains accents me désespèrent. Bref, on n'est jamais arrivé au bout.

Ne sous-estime pas non plus la richesse et la difficulté d'une langue, fut-elle latine et donc trop souvent estampillée à tort de langue "facile". Avoir les bases conversationnelles te place encore à des années lumières du niveau de maîtrise passif requis pour interpréter, et suppose donc des années d'apprentissage ardu. On peut bien sûr mêler l'utile à l'agréable, mais il faut laisser le temps au temps.

Pour mon parcours j'avais pensé à faire mes études en Espagne ou Argentine, du moins la licence en Géographie ou sciences politiques et revenir en France ou Angleterre pour faire mon master est çe le bon choix ?

Que tu réapprennes et renforces la langue en Espagne ou en Amérique Latine... ce ne sera pas la même langue. Il y a là un choix à faire, suivant l'endroit où tu voudras travailler. Les sciences politiques sont toujours bonnes à prendre, des études à l'étranger aussi. Veille cependant à ne pas laisser ton français faiblir ni être parasité par des hispanismes à force. Ta langue A doit devenir, être puis rester au dessus de tout soupçon en termes de richesse, perfection, souplesse, etc.

permanent link

answered 20 Aug '15, 07:24

G%C3%A1sp%C3%A1r's gravatar image

Gáspár ♦
6.7k141829

Bonjour Gaspard,

Excuse moi de cette réponse très tardive, je n'ai pas été souvent sur internet. Personne de ma famille n'a eu la prétention de me dire que j'étais très douée au contraire, je me remets en question surtout quand ce sont mes professeurs de langues qui me disent que je suis douée car à mon avis mon espagnol ou mon anglais est loin d'être parfait et je le sais pertinemment. En attendant, je reviens d'un séjour de Barcelone, et pour ne pas me lancer de fleurs, je passais facilement pour une espagnole aux yeux des Barcelonais. En ce qui concerne mes proches, je ne pense pas qu'ils soient moins doués que moi en langues, ma mère est bilingue totalement polonais mais ne le parle pas avec moi, elle l'écrit et le parle parfaitement puisqu'elle bosse entre Varsovie et Paris. Quant à mon père il a voyagé toute sa vie, il "parle" 5 langues pas parfaitement mais sait largement tenir une conversation et se fait comprendre sans problème. Les langues ça se travaille c'est comme tout, mais je pense surtout que pour ce métier il faut vraiment avoir des facilités à la base, et de grosses. Je ne sous estime pas la difficulté d'une langue, mais comme je l'ai dit quand on a des facilités on s'en sort toujours beaucoup mieux. Personnellement, je n'ai pas de problème quelconque quand il s'agit d'apprendre de nouveaux mots, expressions etc c'est un pur plaisir et c'est plutôt rapide.

Pour mes études j'ai déjà fait mon choix, qui s'est dirigé vers l'Espagne et plus particulièrement Barcelone. Et en effet il faut vraiment que je fasse attention pour mon français, car j'arrive vite à m'emmêler les pinceaux et ne plus savoir comment on dit tel mot en français et le connaitre en espagnol, donc c'est à travailler.

En tout cas merci, ton avis est très constructif, je ne me reposerai pas sur ce que je connais déjà, je ne cesserai de travailler mes langues et ne pas faiblir avec ma langue A c'est primordial.

Et du coup question, est ce utile que je rajoute le polonais ?

(28 Aug '15, 10:21) Louysette

Attention aux idées reçues! Comme il l'a été mentionné à plusieurs reprises sur le forum, pour travailler avec l'arabe et le chinois, il faut être biactif!!En outre, je me demande vraiment si le chinois et l'arabe sont si demandés que ça sur le marché de l'interprétation...

permanent link

answered 15 Aug '15, 22:49

Sophie's gravatar image

Sophie
60559

edited 16 Aug '15, 06:05

Vincent%20Buck's gravatar image

Vincent Buck ♦♦
3.9k203350

Quelqu'un peut nous éclairer là dessus s'il vous plait? Merci.

(16 Aug '15, 04:13) Sophie

@vincentbuck tu en sais quelque chose toi qui travaille sur le marché privé?

(16 Aug '15, 06:01) Sophie

Je suis au courant qu'un chinois C n'est que peu utile et que la "biactivité" s'impose vu que, du côté institutionnel les cabines chinoises travaillent dans les deux sens, et que du coté privé toute langue C n'est que peu utile voire carrément inutile.

Mais n'existe-t-il pas des formes d'interprétation moins exigeantes que l'interprétation simultanée et consécutive, présentées comme les "Rolls-Royce" de l'interprétation ? Par exemple l'interprétation de liaison ?

A partir de cette question : en supposant le fait qu'au vu de la difficulté d'apprentissage propre au Mandarin, je ne maîtrise pas assez cette langue à l'oral pour devenir biactif à proprement parler pour de l'interprétation simultanée ou consécutive, mais que j'en garde néanmoins une maîtrise qui reste globalement plutôt satisfaisante, puis-je envisager d'utiliser mon chinois, malgré le fait que je ne suis pas biactif, pour de l'interprétation de liaison (type accompagnement de délégations, ou de clients plus privés comme des journalistes, etc durant leur séjour en Chine. (Ai-je une vision correcte de l'interprétation de liaison ?)) ou de la traduction ? Et à côté de ce chinois, avoir de l'anglais et de l'espagnol ou autres qui elles seront opérationnelles pour toutes les variantes d'interprétation ?

Merci d'avance si vous avez eu le courage de lire mon récital d'interrogations très confus, et encore cent fois plus si vous pouvez m'éclairer d'une quelle conque façon !

(16 Aug '15, 16:08) Thomas
1

Alors là, tu me poses une colle. J'espère qu'un autre membre pourra nous informer sur la demande de l'interprétation de liaison en tant que telle. Je me demande si on peut vraiment en vivre exclusivement. J'attends des réponses des autres.

Pour revenir au chinois, je ne peux pas te répondre. En revanche, je viens de trouver un entretien écrit entre un journaliste et un interprète de conférence français ayant le chinois dans sa combinaison. Voila ce qu'il dit:

"Le chinois-français de « conférence classique » est effectivement assez rare, et risque de le demeurer, du fait de l’expansion de l’anglais que j’évoquais à l’instant. Aujourd’hui je ne conseillerai pas à quelqu’un n’ayant que le chinois-français de se lancer dans des études d’interprète. Les conférences internationales vont se multiplier en Chine, nos collègues des autres langues commencent déjà à y aller ponctuellement, ça va continuer. La Chine c’est l’Eldorado, mais avec l’anglais. Toutefois je suis persuadé de l’intérêt pour certains couples de langues, comme le français-chinois, associés bien sûr à une bonne connaissance de l’anglais, de compétences mixtes traduction-interprétation, mais sur le terrain, pas dans les salles de conférence. Je reviens de Corée, où l’on m’a dit qu’il y aurait des besoins de ce type pour le coréen-français sur les vingt ou trente ans à venir, pour des entreprises coréennes travaillant en zone francophone, d’Afrique du Nord par exemple."

Le lien => https://traduire.revues.org/345

(16 Aug '15, 17:21) Sophie

Merci d'avoir indiqué cet entretien en effet fort intéressant. Il me confirme ma pensée pour l'intant d'utliser le chinois pour de la traduction ainsi que de l'interprétation du moins non-simultanée. Mais en ce qui concerne mes questions, je vais en faire une question à part entière parce que là on dérive pas mal par rapport à la question initiale de Louise.

(18 Aug '15, 18:34) Thomas
Your answer
toggle preview

Follow this question

By Email:

Once you sign in you will be able to subscribe for any updates here

By RSS:

Answers

Answers and Comments

Markdown Basics

  • *italic* or _italic_
  • **bold** or __bold__
  • link:[text](http://url.com/ "title")
  • image?![alt text](/path/img.jpg "title")
  • numbered list: 1. Foo 2. Bar
  • to add a line break simply add two spaces to where you would like the new line to be.
  • basic HTML tags are also supported

Question tags:

×78
×71
×38
×11

question asked: 10 Aug '15, 05:30

question was seen: 2,119 times

last updated: 28 Aug '15, 10:26

interpreting.info is a community-driven website open to anyone with questions and/or answers about interpreting, i.e. spoken language translation

about | faq | terms of use | privacy policy | content policy | disclaimer | contact us

This collaborative website is sponsored and hosted by AIIC, the International Association of Conference Interpreters.