First-time posters: please review the site's moderation policy

Bonjour, Je me demandais quelles étaient les chances de survie sur le marché privé d'un interprète FR (A), EN (B), ES (C) ? N'est ce pas une combinaison linguistique trop commune malgré le fait que ces langues soient des langues majeures ? A-t-il des chances de trouver du travail, ou est-ce une combinaison linguistique vouée à l'échec ? Si c'est le cas, est-ce que le fait pour ce même interprète d'avoir une USP, je ne sais pas moi, en droit par exemple, changerait la mise ? Merci d'avance

asked 10 Oct '14, 10:21

Thomas's gravatar image

Thomas
1305513

edited 13 Oct '14, 14:23

Merci pour toutes vos réponses ! J'ai bien compris grâce à vos réponses donc qu'il faudrait renforcer tout cela par une langue supplémentaire telle que l’allemand. Ajouter un chinois C en plus serait-ce suffisant pour cet interprète ? Cela lui permettra-t-il de trouver plus de travail, de compenser la banalité de sa combinaison linguistique initiale ?

(11 Oct '14, 16:41) Thomas
1

Je pense que personne ne peut vraiment répondre à cette question. Tout dépend...il y a des interprètes qui ont des combinaisons """""banales""""" qui s'en sortent très bien. Encore une fois, le plus important est de soigner tes langues de travail, maîtriser les techniques de l'interprétation et faire preuve de professionnalisme. Il est étonnant de voir combien d'interprètes formés ne réunissent pas ces qualités de base. En outre, il faut savoir que c'est un métier très exigeant dont la réalité est très loin de l'image édulcorée des clips publicitaires de l'UE ou l'ONU.

(11 Oct '14, 21:12) anyulig

Je vois ... Merci beaucoup !

(12 Oct '14, 06:59) Thomas

Tout dépend, ce n'est pas blanc ou noir. J'ai été diplômée en 2012, et les collègues qui se sont diplômés avec cette combinaison linguistique ont eu beaucoup de mal à décrocher les premiers contrats. Il faut savoir que ça sera un début très difficile et que vous serez en concurrence avec des collègues qui ont la même combinaison mais 30-40 plus d'expérience professionnelle.

Mon conseil ? Travaillez votre combinaison A<>B, et commencez à étudier une nouvelle langue dès maintenant. Les jeunes collègues qui s'en sortent le mieux sont ceux qui proposent 4-5 langues.

permanent link

answered 10 Oct '14, 18:53

anyulig's gravatar image

anyulig
803

Si le B est solide et sanctionné par une école renommée, c'est jouable. Mais il faut compter surtout travailler sur le marché privé et donc savoir se vendre, à moins d'ajouter une autre langue (russe pour l'ONU, allemand pour l'UE). Il existe de plus petites organisations, comme l'OTAN, qui recrutent des freelance biactifs EN-FR, mais le test est réputé pour sa difficulté.

permanent link

answered 10 Oct '14, 11:18

G%C3%A1sp%C3%A1r's gravatar image

Gáspár ♦
6.7k141829

edited 10 Oct '14, 11:20

Cela dépendra de votre domicile professionnel.

En tant que recruteur sur le marché privé belge.Il est vrai que c'est une combinaison assez commune. Mais les bons interprètes avec cette combinaison ne courent pas les rues. Si votre B est vraiment fort et que votre langue maternelle est au niveau requis, vous avez des chances. Comme dit Gaspard, il faudra vous faire connaître.

Si vous voulez ajouter des langues, je vous conseille d'ajouter l'allemand plutôt qu'une langue "exotique", mais surtout travaillez la combinaison que vous avez déjà.

Les diplômes obtenus pour le marché privé ne comptent pas autant que pour le marché institutionnel. Pratiquement tout se fait par le bouche à oreille.

permanent link

answered 11 Oct '14, 04:48

Marta%20Piera%20Marin's gravatar image

Marta Piera ... ♦
2.7k182850

edited 12 Oct '14, 00:13

Vincent%20Buck's gravatar image

Vincent Buck ♦♦
3.9k203350

Hello Thomas! As you have an English B, I will answer in good English rather than really bad French...

The French-English A-B combination (in either direction) is very good depending on where you live. The private market works pretty much only biactively (A<>A or A<>B usually), and there are international organizations that use that combination as well - in Paris alone you could work for Unesco, the World Bank, the Council of Europe... AIIC France did a market study several years ago (ok, before the financial crisis, but still), and it showed that there was a huge amount of French<>English work - in IOs, private conferences, IO conferences, business negotiations, shareholder presentations, television, etc. etc. So this would be the best combination to have in a francophone or anglophone country - any extra C languages that you have may get your foot in the door somewhere, but most probably won't be your bread and butter.

And on the private market, Marta is completely right - it's all word of mouth. I remember when I started out, I contacted hundreds of agencies and places that could use interpreters (in the US), and got maybe one or two days of work from all that. Years later, I did get calls from a few of them, saying they had my details on file and they had a conference coming up. But most of my work came from working with one colleague, and having them ask me to work with them next time, and introducing me to someone else...

You should think carefully about where you may want to live as well. France is an excellent market giving a larger number of days and a variety of clients; Belgium and Geneva a bit less unless you have something really special; but Washington DC has a couple of places where - if you are good - you could work for a couple of clients in your A<>B combination as well as others in your ABC combination. And Canada is always on the lookout for biactives for the government.

As for topics to specialize in - legal is always good, as is finance. Most of my own work ends up being in one or both of these topics.

permanent link

answered 13 Oct '14, 13:39

JuliaP's gravatar image

JuliaP
2.9k249

Merci beaucoup pour toutes ces réponses !

(29 Oct '14, 07:23) Thomas
Your answer
toggle preview

Follow this question

By Email:

Once you sign in you will be able to subscribe for any updates here

By RSS:

Answers

Answers and Comments

Markdown Basics

  • *italic* or _italic_
  • **bold** or __bold__
  • link:[text](http://url.com/ "title")
  • image?![alt text](/path/img.jpg "title")
  • numbered list: 1. Foo 2. Bar
  • to add a line break simply add two spaces to where you would like the new line to be.
  • basic HTML tags are also supported

Question tags:

×72
×67
×61
×27
×24
×1

question asked: 10 Oct '14, 10:21

question was seen: 2,619 times

last updated: 29 Oct '14, 07:23

interpreting.info is a community-driven website open to anyone with questions and/or answers about interpreting, i.e. spoken language translation

about | faq | terms of use | privacy policy | content policy | disclaimer | contact us

This collaborative website is sponsored and hosted by AIIC, the International Association of Conference Interpreters.