First-time posters: please review the site's moderation policy

Considering firmly to study arabic , I would really appreciate if you could give me your opinions about the following questions (better if you know accuratly enough about it) : do the emirates often offer job opportunities in the field of arabic (to french) interpretation (or are in search of arabic (B) to french (A) interpreters ? What career possibilities do really exist on the market? An average perspective on this language choice worldwide and its demand ? What if I combine english-french-arabic ? Is it true that english is putting aside other languages whereas english is often used in the emirates, and so on ... thank you

asked 19 Jun '14, 17:50

Yasmine's gravatar image

Yasmine
10114

edited 20 Jun '14, 04:39

Nacho's gravatar image

Nacho ♦
73381532


C'est un marché que je ne connais pas.

Il y a à Dubai cinq collègues membres de l'AIIC, comme l'indique l'annuaire.

Quatre de ces collègues travaillent avec français <> arabe. Il est à noter qu'ils ont tous l'arabe en langue A et le français et/ou l'anglais en B.

Cela peut être lié au fait qu'aucun francophone natif ne s'est expatrié ou au fait que les clients locaux (pour des raisons culturelles, de confiance ou autres ?) privilégient le recours à des arabophones natifs. Peut-être est-ce une habitude ancrée, à même titre qu'aux Nations-Unies, la cabine arabe fait un retour vers le français ou l'anglais, mais que l'inverse est moins courant voire impossible ?

Concernant la demande, le fait qu'il n'y ait que cinq collègues semble indiquer que le marché est petit. Mais cela ne veut pas nécessairement dire qu'il n'y aurait pas assez de parts de gateau pour tout le monde. En revanche, s'insérer sur le marché peut être un défi, selon l'état d'esprit des collègues : verraient-ils une nouvelle venue comme une menace pour leurs revenus ou une opportunité à saisir (surtout si vos langues se complètent) ?

Outre ces quelques réflexions, il faudrait aussi que tu te demandes s'il est réaliste de faire de l'arabe (et ses régionalismes, sa culture, ses codes) une langue B. Et si oui, en combien d'années ? Il faudra aussi songer à la manière de financer ta période d'apprentissage de la langue, puis ultérieurement, tes années de formation pour devenir interprète de conférence.

Enfin, songer à savoir quelles sont tes aspirations par ordre d'importance : habiter dans la région et avoir un boulot qui permette d'utiliser des langues ou devenir interprète de conférence, mais pas nécessairement en te limitant uniquement à cette région du monde ?

permanent link

answered 22 Jun '14, 10:07

G%C3%A1sp%C3%A1r's gravatar image

Gáspár ♦
6.6k141829

edited 22 Jun '14, 10:08

Your answer
toggle preview

Follow this question

By Email:

Once you sign in you will be able to subscribe for any updates here

By RSS:

Answers

Answers and Comments

Markdown Basics

  • *italic* or _italic_
  • **bold** or __bold__
  • link:[text](http://url.com/ "title")
  • image?![alt text](/path/img.jpg "title")
  • numbered list: 1. Foo 2. Bar
  • to add a line break simply add two spaces to where you would like the new line to be.
  • basic HTML tags are also supported

Question tags:

×86
×63
×38
×23
×15

question asked: 19 Jun '14, 17:50

question was seen: 1,655 times

last updated: 22 Jun '14, 10:08

interpreting.info is a community-driven website open to anyone with questions and/or answers about interpreting, i.e. spoken language translation

about | faq | terms of use | privacy policy | content policy | disclaimer | contact us

This collaborative website is sponsored and hosted by AIIC, the International Association of Conference Interpreters.